seo intention de recherche

On enregistre plus de 7 milliards de recherches par jour sur Google, et le moteur de recherche doit trouver les bonnes réponses pour tous les internautes. Les besoins de l’internaute définissent ce qu’on appelle  « intention de recherche ». Désormais, les moteurs de recherche ne se focalisent pas seulement sur les mots-clés, ils essayent de les lier aux intentions de recherche derrière chaque requête. Ce nouvel algorithme permet d’optimiser la qualité et la pertinence des contenus.

Qu’est-ce que l’intention de recherche ?

L’intention de recherche est la raison qui motive l’internaute à effectuer des recherches sur les moteurs. Derrière la requête que l’internaute saisit sur le moteur de recherche, il y a un objectif, et c’est cet objectif qui détermine l’intention de recherche.

L’internaute est incité par une raison précise pour effectuer des recherches. Les moteurs de recherche, en l’occurrence Google, se base maintenant sur ces raisons avant de proposer les réponses les plus appropriées à la première position des résultats.

En terme plus simple, l’intention de recherche est la requête qui traduit l’aspiration de l’internaute.  L’interprétation de cette demande de l’internaute permet de comprendre son intention, et, par la suite, de lui fournir le bon contenu qui lui permet, à son tour, d’atteindre son objectif. Ce contenu qui respectera l’attente de l’utilisateur pour vous générer un effet direct sur votre trafic web en étant plus visible dans les pages de résultats Google et peut-être être affiché dans la partie « Actualités » ou même Discover.

Quels sont les facteurs qui peuvent changer les SERPs ?

Plusieurs facteurs influent sur le moteur de recherche, et les SERPs pourraient changer en fonction de ces paramètres. La supposition de Google sur l’intention de recherche varie souvent selon les situations dans lesquelles l’internaute effectue ses recherches. Les résultats diffèrent d’un moment à l’autre, même en l’espace d’un jour, voire moins. Google affine ses algorithmes pour tenter de définir les demandes qui sont derrière les recherches.

L’influence de la période

La période correspond ici à une saison ou à un cycle. Les SERPs qui résultent d’une même requête peuvent changer d’une saison à une autre. La première position dans le résultat sur une requête faite en été pourrait basculer quand il s’agit d’une recherche en hiver. Ce changement est évident surtout quand il s’agit de mots-clés rattachés à une saison.

L’influence du contexte

Le contexte est caractérisé par l’actualité ou par des informations. La disposition des SERPs changent ainsi selon le contexte même si l’internaute procède à une même recherche. La répartition des résultats peut changer de rang, voire de page.

L’influence du sentiment

Il s’agit de l’impact que certains contenus génèrent sur l’opinion des internautes, tels que les avis des consommateurs sur un produit. Des articles de presse ou des billets de blog sur le produit en question réforment la position des SERPs. Ce paramètre concerne surtout les requêtes transactionnelles.

Pourquoi le SEO doit-il s’adapter à l’intention de recherche ?

L’intention de recherche se résume à la faculté de reconnaître et de répondre aux besoins des internautes. Assimiler l’intention de recherche des internautes suggère une meilleure rédaction. Ce sera alors une rédaction à forte potentielle d’être mieux référencée. Le positionnement sera alors optimisé et le nombre de clics va augmenter.

Créer un contenu ne sera plus, dans ce cas, concentré sur l’optimisation d’une page pour une seule requête. Cela permet d’accorder une page à toutes les requêtes issues d’une même intention de recherche.

Comment accommoder le SEO  avec l’intention de recherche ?

Accommoder le SEO avec l’intention de recherche est devenu une procédure que Google inclut dans ses tâches. Il existe des outils qui permettent de découvrir les mots-clés et les questions que posent souvent les internautes, tel que Google People Also Ask, ainsi que les « Recherches Associées » dans Google.

Quels sont les éléments que Google veut mettre en évidence ?

Google fait appel à l’identification de trois éléments pour adapter le SEO à l’intention de recherche.

Identification du type de contenu

Cette tâche consiste à savoir la nature du contenu présenté par le SERP. Il peut s’agir de blogs ou de fiches produit. Cela peut aussi concerner des catégories de produits. Google pousse ses recherches sur le nombre d’images ou de vidéos disponibles sur les pages.

Identification du format

Déterminer le format consiste à connaître l’usage et la finalité du contenu. Est-ce qu’il s’agit de comparaisons de produits ? Est-ce que c’est un article de fond ? Est-ce qu’il est question d’un tutoriel ?

Identification de l’angle

Discerner l’angle concerne le concepteur du contenu. Il peut s’agir d’une affirmation d’une entreprise, d’un avis qu’apporte un expert sur le sujet. Identifier l’angle permet également de constater le « ton » avec lequel l’article est rédigé. Identifier l’angle peut s’agir d’une analyse pour reconnaître l’« enthousiasme » avec lequel est écrit le texte, objectivement de manière pro ou plutôt un thème passion.

Si Google privilégie un type, un angle ou un format, positionner une page peut se faire avec un contenu de la même nature, mais en veillant à ce qu’il soit pertinent.

Dépasser le concept de « mot-clé »

Booster avec des mots-clés ne suffit plus pour ranker un contenu, il faut aussi comprendre l’intention de recherche des internautes. Un mot-clé n’est pas tapé par hasard sur un moteur de recherche. Derrière un mot-clé, il y a toujours une intention de recherche.

Assimiler l’intention de recherche coïncide avec la connaissance de l’audience et des manœuvres faites par les clients. En parallèle, cela permet aussi de comprendre ce que Google veut mettre dans les résultats des recherches. Aller au-delà du concept « mot-clé » est préconisé si l’on veut bénéficier d’un bon positionnement.

En e-marketing, comprendre l’intention de recherche des internautes aide à viser les cibles parfaites, à définir l’idée principale pour orienter le ton de communication à adopter, à identifier les centres d’intérêts des internautes. Pour chercher des clients, il faut découvrir ses besoins et se référer à ses requêtes.

La création de contenus adaptés aux besoins des internautes permet d’évaluer la popularité du  site qui le mettra en valeur. Créer des contenus variés sur un seul sujet permet de renseigner l’internaute sur les différentes étapes de l’achat. Ce sont des informations nécessaires à partir de ses premières recherches jusqu’à la conclusion de la vente, voire après la vente finale, quand l’internaute donnera ses avis sur le produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.