elevator pitch structure

Vous vous souvenez de ce type pendant votre dernier événement networking, qui en une punchline de 20 secondes arrive à vous transmettre ce qu’il fait et comment il peut vous aider, puis au final vous sortir sa carte de visite et vous laisser une image en tête de “Ah ouais, il gère son business lui ! ” .

Et bien ce type il a un Elevator pitch en béton armé. A la fin de la soirée, je peux vous assurer qu’il a distribué plein de carte de visites, et qu’il a des leads bien chaud qui sont surement prêt à bosser avec.

Bon, cet exemple, ce n’est qu’une possibilité de l’utilisation de l’elevator pitch.

C’est utile dans plein de situation : Quand vous cherchez un taf et que vous voulez vous décrire simplement et efficacement au recruteur, ou alors lorsque vous êtes en recherche d’investisseur et que vous souhaitez présenter ce que vous faites sans partir dans tout les sens (car oui, les business angels et autres personne de ce type n’ont pas le temps et des gens comme vous ils en voient tout les jours) ou tout simplement lorsque vous voulez présenter ce que vous faites à un potentiel futur client sans l’assommer avec des textes à rallonge plus chiant qu’autre chose.

Bref, dans cet article je vous explique tout ce que vous devez savoir sur l’elevator pitch. Je peux vous assurer qu’en quittant cet article, vous aurez une idée claire en tête de comment créer le votre en évitant les erreurs communes et comment et quand bien l’utiliser ! Let’s go 🙌

Elevator Pitch – Définition simple en 1 phrase

Un Elevator Pitch est une description simple et précise de ce que vous faites et de votre valeur ajoutée, expliqué en un temps éclair.

Vous avez besoin d’un exemple ? Le voici.
NB : Là c’est vraiment une version éclair pour illustrer, vous allez pouvoir découvrir un peu plus bas un elevator pitch complet, adapté à toutes les situations. Et vous allez même pouvoir apprendre à créer le votre étape par étape.

J’aide les e-commerces à développer leur chiffre d’affaire sans que ce soit une tâche chronophage grâce à un outil CRM performant et simple à comprendre.

On peut faire des Elevator Pitch pour absolument tout. Même pour ce vendre soit même lors d’un entretien d’embauche, exemple :

Dans mon précédent poste chez XXX, j’ai augmenté de 33% le ROI des leads grâce à mon expertise dans le domaine des tunnels de conversion.

Vous l’aurez compris, bosser son Elevator Pitch est vraiment important.

A quel moment cela est utile ?

Il y a énormément de moment où votre Elevator Pitch est utile.

Il faut se rappeler de points essentiels :

  • Les gens ont un niveau d’attention faible. Plein de monde vit à 💯 à l’heure et pense à 36 trucs à la fois.
  • Les gens n’ont pas de temps à consacrer aux personnes ennuyantes.
  • Vous n’êtes qu’un petit poisson 🐟 dans un grand océan, vous devez vous démarquer efficacement du reste du banc de sardine dont vous faites partie.

Maintenant que ces bases sont posées, on peut en venir à la question initiale : A quel moment avoir un Elevator Pitch est utile ?

Devant un potentiel investisseur

L’elevator pitch a été largement démocratisé avec la hype autour des start-up, tout simplement car c’est un moyen efficace pour faire en sorte d’être repéré par des Business Angels (BA) et autres Venture Capitalist (VC).

Les BA et les VC sont des personnes qui n’ont pas beaucoup de temps à accorder, mais qui sont toujours à la recherche d’un bon coup à faire.

Du coup l’Elevator Pitch c’est la solution pour attirer l’attention sur vous, et leur permettre de se dire “Huuum intéressant, il y a peut être un coup à faire !”.

Le délire est aller tellement loin qu’il y a quand même eu un gros concours d’Elevator Pitch dans l’ascenseur de la tour Eiffel. Je sais pas si je dois en rire ou en pleurer. 😶

Rendez-vous business

En général, lorsque vous avez réussi à décrocher un rendez-vous pour aller présenter ce que vous faites à une boite pour qui vous avez envie de bosser, vous allez parfois tomber sur des personnes froides, qui pensent déjà qu’ils vont vous refouler car ils n’ont pas de budget à allouer à votre service, et qui parfois même, n’ont même pas envie d’être là.

Oui, vous voyez très bien de qui je parle, je parle du vieux qu’on voit dans toutes les réunions, le mec un peu grincheux qui casse les noisettes pour tout et qui est là pour vous péter le moral en deux.

Et bien, dans cette situation, votre Elevator Pitch va avoir un impact majeur.

Si vous arrivez avec un texte chiant à mourir pour vous présenter, que vous vous éparpillez dans vos explications et qu’en plus on ne comprends pas vraiment où vous voulez en venir et quelle est votre valeur ajoutée… Malheureusement je peux vous assurer que vous allez avoir un taux de réponse négative ⛔ qui risque de vite vous dégoûter.

Mais si vous arrivez avec un Elevator Pitch vraiment bien foutu qui prouve que vous êtes indispensable, vous allez réussir à capter l’attention, générer de l’intérêt et lancer la conversation pour tenter de passer les personnes que vous avez en face de vous de la case prospect, à la case client qui paye.

Événement networking

Dans les événements networking on rencontre en général pas mal de monde d’un coup.

A votre avis, de qui allez-vous vous souvenir ?

Hector 🤓, celui qui vous endort à moitié en vous expliquant ce qu’il fait, comment il le fait, et qui parle de façon un peu maladroite car il ne sait pas trop comment expliquer qu’il est vraiment doué dans ce qu’il fait (et c’est vrai, il est vraiment fortiche !).

Ou alors, Antoine 😎, celui qui arrive en quelques phrases à peine à vous faire passer le message clair et précis de ce qu’il fait, des résultats qu’il obtient et qui arrive à vous intégrer dans la conversation pour vous pousser à énoncer vos problématiques qu’il serait capable de régler ?

Soyons 100% honnête, vous allez vous souvenir et peut être même bosser avec Antoine, même si Hector est peut être 2 fois meilleur que lui. Malheureusement pour Hector, il n’aura pas réussi à vous convaincre.

Du coup, vous avez envie d’être qui lors de votre prochain event réseautage ? Hector 🤓 ou Antoine 😎 ?

Linkedin

Linkedin c’est le réseau social b2b par excellence. Quand on arrive sur votre profil, la première impression est super importante.

Et c’est là qu’un Elevator Pitch (à l’écrit cette fois) peut faire son petit effet.

Encore une fois, il faut se mettre dans la tête de la personne qui visite votre profil pour une raison X ou Y.

Plus vous lui prémaché le boulot, et plus vous avez de chance qu’elle soit intéressé par votre offre. On fonctionne tous comme ça, au fond, on est tous de gros flemmard 💤

Twitter

Sur Twitter 🐦, c’est pareil que pour Linkedin. Votre biographie doit être un condensé ultime de ce que vous faites, ce qui vous rend unique, et pourquoi vous valez le coup d’être suivi.

Lors de nouvelle rencontre

Lorsque vous allez rencontrer une nouvelle personne, que ce soit le nouveau mec de votre soeur, l’ami d’un ami lors d’une soirée ou tout simplement votre voisin dans le train qui a l’air d’avoir envie de parler, une question va trèèès régulièrement revenir :

“Et vous, vous faites quoi dans la vie ?”

La majorité des gens répondront un truc bateau, soit dans un jargon qui leur est propre et que peu de personne pourront comprendre soit un truc très banal s’ils ont un job tout aussi banal.

Et parfois il y aura quelqu’un qui vous sortira une punchline parfaite qui vous permettra de comprendre très efficacement ce qu’elle fait en moins de 20 secondes. Ce qui vous donnera en général envie d’en savoir plus.

Votre objectif c’est de développer votre propre punchline qui impact 🥊

Entretien d’embauche

L’entretien d’embauche, j’en ai déjà parlé un en début d’article.

Concrètement, vous êtes face à un recruteur qui a 4 autres entretiens de prévus dans la journée, qui en a marre de voir toujours les même copier/coller de personnes qui disent “Mon défaut principal ? Euuuh, Ze suis trop PERFECTIONNISTE” (Sérieux, faites un effort, c’est limite malaisant là).

Ce recruteur il n’a pas de temps à perdre. Et vous non plus d’ailleurs. Personne n’a que ça à foutre de reste 30 minutes sur une chaise à répondre à des questions banales.

Du coup, lorsque le recruteur va vous sortir la phrase classique de début d’entretien : “Je vous laisse vous présenter…

Il est important de prendre le lead. C’est le moment où vous devez directement impressionner votre interlocuteur et votre Elevator Pitch est l’élément clé ici.

Au lieu de faire comme la majorité des gens qui vont retracer leur parcours en disant : “Alors j’ai commencé avec un stage de 3ème à la compta de la boucherie 🥩 du coin, mais j’ai compris que la compta c’était pas ce que j’aimais alors je me suis redirigé dans le marketing… blabla chiant blabla“. vous allez devoir sortir du lot, et déballer votre Elevator Pitch.

Il permettra d’interloquer le recruteur qui n’a surement pas l’habitude de voir ça, mais également de le pousser à la réflexion et commencer à s’intéresser à vous. Il ne restera plus qu’à prouver votre valeur et le tour est joué.

Évidemment ça marche que si vous êtes vraiment compétent dans votre domaine, si votre pitch explique que vous êtes expert SEO, mais que lorsque le recruteur vous demande qu’elle est votre technique de netlinking favorite, vous n’avez aucune idée de quoi il parle… Ca risque d’être un peu compliqué !

Pas de mytho dans les elevator pitch, sinon vous vous tirez une balle dans le pied pour la suite.

Bon, si vous voyez d’autres occasions de sortir votre Elevator Pitch, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je compléterai l’article !

Maintenant on passe à l’étape que vous attendez sans doute avec impatience : Comment créer mon elevator pitch parfait ?

Quelle structure doit suivre mon Elevator Pitch ?

Il y a bien évidemment plein de façon de faire votre elevator pitch, mais la majorité suive une cheminement et une structure assez classique que vous allez pouvoir découvrir dès maintenant.

Définir une problématique et pourquoi elle est grave pour votre interlocuteur (Les statistiques sont un plus !)

Parler de lui pas de vous.

Avec votre solution, vous avez forcément pour but de résoudre un problème commun. Un problème qui nécessite une intervention d’un expert ou l’utilisation d’un outil.

Avant de dire ce que vous faites, il est important de mettre en relief la problématique de base. D’expliquer beaucoup c’est quelque chose qui est “grave” et qui mérite d’être corrigé. Votre objectif c’est d’appuyer là où ca fait mal, pour attirer l’attention de votre interlocuteur.

Pour ça, n’hésitez pas à balancer des statistiques ou tout ce qui peut faire mal. N’hésitez pas également à ajouter une petite pointe d’humour si c’est faisable. Ca augmente votre capital sympathie.

Petit exemple avec un domaine que je connais particulièrement bien : le référencement naturel google.

Un début d’Elevator Pitch pourrait être.

Les 3 premiers résultats de recherche sur Google attirent 60% des clics… Le reste de la première page se partage quelques miettes qu’il reste. Et la deuxième page, n’en parlont même pas, moins de 10% des utilisateurs vont voir ce qui s’y trouve. Comme le dit le dicton, c’est l’endroit parfait si vous avez des cadavres à planquer !”

Boom 💥 ! Vous avez mis le grappin sur votre cible et commencé à attiser sa curiosité. Ce qui nous permet de passer à l’étape suivante.

Expliquer votre solution clairement et précisément

Le but maintenant est de prouver que vous avez LA solution qui permet de régler les problèmes évoqués précédemment. Que ce soit grâce à votre expertise, soit grâce à un outil 🧰 que vous avez créé, ou tout simplement avec quelque chose que vous avez à vendre.

Encore une fois, il ne faut pas vous éparpiller. Il faut formuler votre promesse de valeur de la façon la plus simple que vous pouvez. Ne partez pas dans des explications chiantes qui vont perdre la personne qui se trouve face à vous.

Pour continuer mon Elevator Pitch précédent je pourrai donc dire quelque chose comme…

Je suis expert en référencement naturel et au quotidien j’accompagne et fait en sorte que mes clients soient ceux qui mangent la plus grosse part du gateau 🍰 et qui laisse que quelques miettes à leurs concurrents.

Définir ce qui vous rend unique

Maintenant que vous avez annoncé quelle est votre solution, il faut expliquer pourquoi cette solution est différente de celle des concurrents. Quelle est votre valeur ajoutée. Qu’est-ce qui vous rend UNIQUE. Si en plus vous pouvez rajouter un peu de preuve social et d’exemple concret, alors là, c’est tout benef !

Ca fait 8 ans que je fais du référencement naturel, j’ai testé un max de chose sur plus de 250 sites différents et j’ai trouvé ma petite recette maison qui fonctionne tout le temps. Et elle a l’avantage de durer dans le temps tout en étant super efficace là où d’autres ont des stratégies beaucoup moins pérenne.
D’ailleurs ça fait 2 ans que je bosse pour SiteXYZ.com, et grâce à ce qu’on a mis en place ensemble, le trafic naturel via Google est passé de 5 500 visiteurs par mois à plus de 30 000 ce mois-ci 🚀. Et ça ne fait que monter ! Je vous laisse imaginer la courbe du chiffre d’affaire…

Poser une question ouverte (Qui ne peut être répondu ni par Oui, ni par Non).

Vous arrivez à la fin de votre pitch. Ce serait dommage de s’arrêter en si bon chemin.

Maintenant, il faut pousser la personne en face de vous à parler. Et pour ça, il n’y a rien de mieux qu’une question ouverte ❓ Quelque soit la réponse, vous pourrez rebondir dessus.

Aujourd’hui vous vous occupez comment de votre référencement naturel ?

Et le tour est joué, la réponse sera quelque chose comme “Aujourd’hui on s’en occupe pas vraiment parce que…” ou alors “On a une personne en interne qui gère ça et qui…” ou encore “On passe par notre agence digital qui blablabla…

Gardez le principe fondamental en tête qu’à partir de ce début de conversation : Il faut essayer de parler le plus possible de l’autre, et de l’amenez à avouer des choses. Evitez au maximum les “Je Je Je” et les “Moi moi moi”. Laissez les gens se confier.

Et lorsque vous vous avez un élément pertinent sur lequel vous pouvez vous mettre en avant, foncez ! C’est une brèche dans laquelle vous devez vous faufiler pour faire votre place.

Par exemple si la personne vous dit : “On bosse depuis 2 ans avec une agence digital, mais notre courbe de trafic naturel n’évolue pas…” alors vous pourrez facilement vous mettre en avant et proposer d’aller plus loin.

Et ensuite ? Le CTA !

Rien ne sert de s’éterniser, a part bien sûr si vous sentez que vous pouvez avoir une super conversation / échange avec la personne. On reste des êtres humains. Le social est important (presque autant que le business).

Mais si vous êtes dans un event networking, en général votre but est de rencontrer plusieurs personnes.

Terminer votre échange avec votre call to action. Ca peut être tout simplement donner votre carte de visite 📇 ou prendre celle de l’autre pour garder le contact.

Vous ajouter mutuellement sur linkedin.

Dire à la personne de s’abonner à votre liste email.

Prendre son numéro de téléphone.

Vous matcher sur tinder. 😏

Les possibilités sont larges.

Exemple final de notre Elevator Pitch

En reprenant depuis le début, voilà ce que ça donne. (Bon ce n’est pas le meilleur du monde, il mériterait d’être peaufiné, mais il va à l’essentiel et ça vous permet d’avoir un exemple complet)

Les 3 premiers résultats de recherche sur Google attirent 60% des clics… Le reste de la première page se partage quelques miettes qu’il reste. Et la deuxième page, n’en parlont même pas, moins de 10% des utilisateurs vont voir ce qui s’y trouve. Comme le dit le dicton, c’est l’endroit parfait si vous avez des cadavres à planquer !”

Je suis expert en référencement naturel et au quotidien j’accompagne et fait en sorte que mes clients soient ceux qui mangent la plus grosse part du gateau et qui laisse que quelques miettes à leurs concurrents.

Ca fait 8 ans que je fais du référencement naturel, j’ai testé un max de chose sur plus de 250 sites différents et j’ai trouvé ma petite recette maison qui fonctionne tout le temps. Et elle a l’avantage de durer dans le temps tout en étant super efficace là où d’autres ont des stratégies beaucoup moins pérenne.
D’ailleurs ça fait 2 ans que je bosse pour SiteXYZ.com, et grâce à ce qu’on a mis en place ensemble, le trafic naturel via Google est passé de 5 500 visiteurs par mois à plus de 30 000 ce mois-ci. Et ça ne fait que monter ! Je vous laisse imaginer la courbe du chiffre d’affaire…

Et vous, aujourd’hui vous vous occupez comment de votre référencement naturel ?

✅ Clair, net et précis.

L’importance d’avoir différents Elevator Pitch

Elliot Loh, ancien de Stanford et mentor chez 500 Startups, a une formule très simple pour créer un elevator pitch. La voici :

Nous réglons le [Problème] en fournissant [Avantage compétitif], pour aider [La cible] à accomplir [Objectif de la cible].

Sauf que vous l’aurez bien compris, la cible n’est pas toujours la même, et l’objectif de la cible non plus.

C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir différents Elevator Pitch, qui même s’ils sont similaires, vous permettront d’être le plus proche possible de la cible et de son objectif.

Imaginons que vous avez un logiciel de réservation en ligne. Vous souhaitez le vendre à des salles de concerts, mais également des restaurants, et peut être même des salles Escape Games.

Votre but est donc d’avoir un Elevator Pitch adapté à chacune de vos cibles, et leurs objectifs finaux.

Savoir ensuite s’adapter à la personne qui est face à vous

Après avoir posé votre question ouverte, vous allez commencer à cerner qui vous avez face à vous.

Une personne qui a déjà des connaissances n’hésitera pas à le montrer pour passer le message “Hé ouais, je sais de quoi tu parles, moi aussi j’m’y connais !” alors qu’un novice se contentera de répondre de façon simple.

Face au novice, ça ne sert rien de lui en mettre plein la vue en partant dans des jargons ou des stratégies techniques. Jouez avec les statistiques et les chiffres, c’est toujours simple à comprendre, énoncez des faits, donnez des exemples, n’hésitez pas à dire que l’entreprise X utilise ceci, ou que la Y préfère cela.
Les gens aiment savoir comment fonctionne les autres. Et ça peut leur donner des idées, et peut être même les motiver à en savoir plus sur vous et ce que vous avez à proposer.

Si vous êtes face à quelqu’un de connaisseur, alors il va falloir passer le barrage et prouver votre expertise.
En général quelqu’un qui s’y connait commencera rapidement à essayer de vous tendre des pièges. Si vous arrivez à les esquiver, vous l’aurez dans la poche.
N’hésitez pas à parler de ce que vous avez déjà fait, prouver vos résultats 📈. Il y a tellement de charlatan dans ce monde que tout le monde à besoin de se rattacher à des points concrets.

Et surtout, ne vous laissez pas intimider si vous n’avez pas une réponse parfaite à une question qu’on vous pose.

Avouez que vous n’avez pas pensé à ça et/ou que vous ne vous êtes jamais retrouvé face à la situation qu’il est en train de vous évoquer. Personne ne peut avoir réponse à tout.

Préparer vos réponses aux questions communes

En général, après votre pitch et si la conversation se lance bien, vous allez avoir des questions du genre :

  • Mais concrètement comment vous faites ça ? 🤨
  • Pourquoi votre solution est meilleure que celle de XYZ ?
  • J’ai du mal à croire que ça puisse fonctionner. On est passé par ABC et ils ont pas réussi à faire ça. Vous avez des exemples ?

Vous remarquerez assez vite que les même questions reviennent souvent.

Du coup, votre objectif est de préparer en amont les réponses à ces questions.

Ça va vous permettre de répondre du tac-o-tac et de prouver encore une fois que vous êtes la bonne personne pour résoudre le problème. 👌

Les erreurs communes qu’on retrouve régulièrement

Chez les aspirants “Elevator Pitcheurs” (Stylé le nom, n’est-ce pas ?), on voit souvent les mêmes erreurs.

Alors autant les connaitre dès maintenant pour les éviter, vous ne trouvez pas ?

Ci-dessous une liste non-exhaustive des erreurs communes dans les Elevator Pitch.

  • Manquer d’entrainement. Ce genre d’exercice oral, ça se répète. A la fin, ça doit devenir une sorte d’automatisme 🤖 Vous ne devez même plus avoir à réfléchir.
  • Vouloir faire trop compliquer pour prouver son expertise. On a tous envie de montrer qu’on est le meilleur. Mais si vous partez dans trop de détail, vous risquez de perdre votre interlocuteur. Restez simple, allez à l’essentiel. Vous aurez tout le temps de développer lors des questions /réponses qui suivront votre Elevator Pitch.
  • Parler uniquement de sa solution sans évoquer précédemment le problème grave qu’elle corrige. Hors, c’est en parlant du problème que vous allez réussir à capter l’attention nécessaire. Si la personne ne voit pas le problème, pourquoi voudrait-elle une solution ? 🤷‍♀️
  • Ne pas réussir à s’adapter à la personne d’en face. Il n’est pas toujours facile de vulgariser les choses, surtout quand on est expert dans son domaine et que tout parait facile. Hors, tout le monde n’a pas le même nombre d’année d’expérience que vous. Essayez de rendre votre discours digeste et facile à comprendre même pour les plus novices. 👶
  • Ne pas avoir préparé de réponse aux questions communes. Si vous galérez à répondre aux questions classiques, vous refermerez instantanément la porte 🚪 que vous avez entrouverte. Pour trouver les questions communes, c’est très simple, entrainez vous à pitcher devant des amis ou de la famille, et demandez leur quels questions ils ont !

Et voilà, vous avez toutes les clés 🔑 en mains pour avoir un Elevator Pitch en béton armé.
Il vous manque quand même un élément ? Posez votre question en commentaire, et c’est avec plaisir que j’y répondrai !

PS : Cette page fait partie des “Maxi Guides”, voici les deux précédents : Plateformes d’achats de liens SEO et Retargeting.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *