Online shopping

L’objectif principal des entreprises est la visibilité de leur business. Pour ce faire, elles ont recours à des outils ou des processus de marketing pour leur permettre de faire évoluer leur activité. L’un des plus efficaces processus dans le domaine digital à notre ère est, sans aucun doute, le modèle AARRR. Que faut-il savoir sur cette stratégie de marketing digital ? Est-ce vraiment la crème des programmes de marketing digital ? Découvrez toutes les réponses à vos questions dans la suite de cet article.

Framework AARRR : définition et explication

Le Framework AARRR tire son origine du monde des startups. Il a été créé par le célèbre investisseur californien Dave McClure en 2007. Il s’agit, en réalité, d’une politique digitale qui permet aux entreprises de générer des chiffres d’affaires importants. Le sigle AARRR désigne cinq procédures précisant la phase de vie de la clientèle d’une société.

Plus précisément, AARRR désigne Acquisition, Activation, Rétention, Recommandation et Revenus. Il est généralement adopté lors de la création d’une entreprise et a pour but de muer une grande partie de vos prospects en clients récurrents. Le Framework AARRR permet aux entreprises d’identifier leurs obstacles et de les transformer afin d’adapter leur produit au marché.

Acquisition : avoir de nouveaux utilisateurs

Businessman SEO Marketing Strategy Working Concept

L’objectif principal de cette étape est de favoriser l’attraction des prospects. Pour ce faire, la procédure d’acquisition fait découvrir votre firme et son produit à tous les prospects d’un site web. Le but réellement recherché ici est de rendre votre plateforme plus visible sur les canaux.

L’un des meilleurs moyens de réussir cette étape est de faire recours à cette agence de growth marketing. Ladite procédure peut vous amener à opter pour des publicités sur les réseaux sociaux, le référencement gratuit SEO ou les fonctionnalités de Google Ads.

Activation : renforcer l’action des utilisateurs

Cette étape est une suite indissociable de la précédente. Son rôle est de convertir un nombre important de visiteurs en utilisateurs. Pour ce faire, le contenu et la navigation du site doivent être plaisants et agréables.

Pour le réussir, vous pouvez à titre illustratif inciter vos visiteurs à souscrire à une newsletter, à s’abonner à un compte Instagram ou à faire des commentaires et des demandes de devis.

Rétention : fidéliser les clients

Comme le titre l’indique, cette étape a pour rôle la fidélisation des utilisateurs. En effet, la rétention permet aux entreprises de faire revenir régulièrement les clients obtenus à la phase de l’acquisition. Pour ce faire, vous devez utiliser plusieurs techniques et méthodes de fidélisation comme le marketing automation, le content marketing, etc.

Referral : la force des prescripteurs

L’étape de la recommandation vise à convertir vos utilisateurs en ambassadeurs de votre marque. Ainsi, ils seront vos prescripteurs auprès d’autres internautes. En clair, ils vous aideront à fidéliser d’autres prospects. Pour ce faire, vous pouvez par exemple établir un système de parrainage très bénéfique ou le partage sur plateformes numériques avec contrepartie.

Revenus : gestions des achats par utilisateur

Après avoir fidélisé et accru votre taux d’utilisateur, cet outil marketing digital vous permet dans un second temps de générer des recettes pour votre entreprise. La monétisation peut passer par l’incitation à l’achat, à un abonnement de vos utilisateurs. Au demeurant, la publicité peut de manière indirecte vous faire gagner de l’argent.

Somme toute, le modèle AARRR est bien la meilleure stratégie de marketing digital. Une fois les 5 étapes mises en place, votre entreprise verra ses objectifs de croissances atteints de manière impressionnante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.