metier de la restauration

La technologie est en train de subir une perpétuelle évolution et influence tous les secteurs d’activité. Le secteur de l’alimentation n’est pas épargné et une chose est sûre : la technologie va y apporter un grand nombre de changements. Conséquence : certains métiers vont évoluer en même temps que d’autres vont disparaître. Ici, je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur les métiers de l’avenir dans le secteur de l’alimentation.

Les métiers qui vont évoluer

Aujourd’hui, tous les métiers connaissent une certaine évolution en raison des avancées technologiques. Mais tous les métiers du secteur de l’alimentation ne demeureront pas, car les avancées technologiques finiront par avoir raison de bon nombre d’entre eux. Les métiers qui vont devoir évoluer subiront une sorte de restructuration et de métamorphose. Ainsi, les professionnels de ces métiers tels qu’ils sont pratiqués aujourd’hui devront renoncer à ces manières de faire et s’adapter aux nouveaux formats que revêtiront leurs métiers ou devront s’en séparer. Voici donc une sélection des métiers qui évolueront inévitablement.

Les métiers qui vont évoluer : l’agriculture

Il y a un certain nombre de paramètres qui entrent en ligne de compte pour une bonne gestion de l’agriculture, mais qui ne sont pas des principes mathématiques à ce jour. En effet, les prévisions concernant l’environnement géologique et météorologiques à utiliser pour valoriser les terres relèvent d’une excellente mémoire collective et de ce qu’on pourrait qualifier de « bon sens du paysan ».

Les évolutions technologiques permettent d’avoir une idée précise sur ces éléments et de les prédire avec la plus grande justesse à partir d’outils tels que le capteur de température, le GPS ou encore le « big data ». Il y a désormais tout un arsenal utilisable pour contrôler toutes ces variantes à partir d’un smartphone ou d’un ordinateur. La nouvelle version de l’agriculture est donc en cours de mise sur pied ; il s’agit du « smart farming » ou de l’agriculture intelligente en français.

Les métiers qui vont évoluer : les métiers de l’agroalimentaire

L’agroalimentaire est le sous-secteur de l’alimentation qui connaît la plus forte activité du point de vue des recherches technologiques. La plupart des chercheurs procèdent à des recherches, à des émissions d’hypothèses et à des tests afin de créer une panoplie de nouveaux produits agroalimentaires. Cela va forcément conduire à une restructuration ou une métamorphose des métiers de l’agroalimentaire. D’un autre côté, les métiers qui sont directement liés à la santé et à la sécurité des produits agroalimentaires (les métiers relatifs à la qualité) seront revus et revalorisés afin d’assurer une meilleure qualité de fabrication aux produits qui vont naître de ces recherches et une meilleure qualité au niveau des procédés de fabrication.

Les métiers qui vont évoluer : le métier d’épicier

Le métier d’épicier par exemple va forcément évoluer avec les nouvelles contraintes du secteur et du marché. Pour la gestion même de l’activité, il existe déjà aujourd’hui des caisses enregistreuses qui vous font gagner de temps. Vous voulez en savoir plus sur ce que je vous révèle ? Demandez déjà conseil auprès des fournisseurs. Une chose est sure : ces logiciels permettent de gérer une clientèle à grande échelle sans avoir à fournir autant d’efforts que dans la forme traditionnelle du métier.

Les métiers qui vont disparaître

Une telle avalanche d’évolution va nécessairement donner lieu à la suppression d’un certain nombre de métiers. Ainsi, les métiers qui n’auront pas pu suivre la vague d’évolution cesseront d’exister. Mais de manière pratique, ce sont beaucoup plus les métiers liés à la main-d’œuvre ou à l’effort physique qui disparaîtront ; aussi bien dans l’agroalimentaire que dans les autres sous-secteurs.

Les métiers qui vont naître

S’il y a disparition de métier, il y aura forcément avènement de nouveaux métiers. Les métiers à naître dépendront en grande partie de l’orientation et de l’issue des recherches actuelles. Il y aura par exemple le métier d’éleveur d’insectes ou d’éleveur de viande artificielle ou même de microalgue. Il y aura donc naissance de nouveaux aliments et de nouveaux métiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.