ecommerce marketing

L’importance du marketing

Le monde dans lequel on vit aujourd’hui est un monde connecté. L’arrivée d’Internet et le développement des réseaux sociaux ont bouleversé de nombreuses choses, comme c’est le cas du marketing.

On peut le définir comme l’ensemble des techniques et moyens mis en œuvre afin d’étudier les besoins et comportements des consommateurs, dans le but d’adapter la production et l’aspect commercial en fonction des critères précédemment identifiés. Dans une entreprise, l’aspect marketing est donc une étape nécessaire. C’est lui qui va influencer toute l’organisation de l’entreprise dans le but d’améliorer les résultats et de satisfaire le client, critère essentiel aujourd’hui.

En effet, encore quelques années auparavant, les entreprises se contentaient de vendre sans prendre en compte l’avis du client. A l’époque d’Internet, cette démarche n’est plus possible et les organisations s’efforcent de contenter les acheteurs, dans le but de les fidéliser et dans un souci de l’image.

Le marketing mix

Pendant longtemps, le marketing pouvait être abordé par quatre paramètres qu’on appelle les 4P, pour Produit, Prix et Promotion et Place, en anglais.

Également connu sous le nom de marketing mix, ces paramètres correspondent à l’ensemble des outils qu’une entreprise a à sa disposition pour atteindre ses objectifs sur un marché. La comparaison est souvent faite avec un gâteau. Ceux-ci sont tous composés d’œufs, de farine, de lait et de sucre, mais certains vont mettre plus de sucre pour avoir un goût plus sucré. Le marketing des 4P s’en rapproche puisque votre offre sera adaptée par rapport à l’insistance que vous ferez sur un paramètre.

Vulgarisé par le professeur Philip Kotler, il prend donc en compte la politique produit, la politique prix, la politique de communication (promotion) et la politique de distribution (place).

La politique produit

C’est tout ce qui va définir votre produit ou votre service. Les caractéristiques de votre produit vont permettre de créer, par exemple, plusieurs gammes. Cela définit ainsi le style, les couleurs, les options, les tailles ou encore les garanties. En outre, c’est la carte d’identité de votre produit ou de votre service. Mais cette ligne à suivre définit également les produits qui sont à développer, arrêter ou améliorer.

La politique prix

Il ne faut pas voir que le prix de vente dans cette politique. Le prix englobe aussi les remises, rabais, ristournes, les promotions, les conditions de paiement ou bien de crédit.

La politique de communication

Sans communication, pas de vente. A l’ère de la boutique e-commerce et des réseaux sociaux, cela est encore plus vrai. Vous l’avez compris, la politique de communication permet de faire connaître son produit et d’intéresser des clients. Il faut donc mettre en œuvre des stratégies afin d’attirer l’attention et de motiver l’achat pour les clients. La communication ne concerne pas seulement la publicité, que ce soit à la télévision ou sur Internet. Cela englobe également les promotions, les concours, les échantillons mais aussi le packaging, qui peut s’avérer être très puissant.

La politique de distribution

Le dernier paramètre concerne la façon dont vous allez distribuer votre produit ou votre service. Il peut être vendu dans vos propres boutiques, dans la grande distribution ou bien des franchisés. Enfin, cela regroupe les canaux de distribution, les stocks et les entrepôts ou encore la logistique comme les moyens de transport.

Finalement le marketing s’avère être un allié de taille, notamment pour tout ce qui concerne le e-commerce, un secteur très en vogue aujourd’hui.

Le e-commerce

Si vous évoluez dans le domaine de la vente, vous avez forcément déjà entendu cette expression. Avec l’avènement d’Internet, il est normal de se demander si cela vaut le coup de se doter d’une solution e-commerce pour son activité.

Le commerce électronique peut se définir comme l’ensemble des transactions commerciales s’effectuant, à distance, par le biais d’interfaces électroniques et digitales. Il ne faut pas le confondre avec le e-business, qui est lui l’ensemble du processus à mettre en œuvre pour gérer sa boutique e-commerce.

Plusieurs modèles se trouvent sur les commerces présents sur Internet. Il est nécessaire de les connaître afin que vous puissiez savoir lequel adopter.

  • Une boutique en ligne à son nom : c’est la voie naturelle lorsqu’on pense à une activité commerçante sur Internet. La boutique se dote d’un site, à son nom, avec ses caractéristiques et ses produits à vendre.
  • Le dropshipping : en fort développement ces dernières années, cette solution se rapproche de la boutique classique. La différence est que l’expédition se fait par un tiers, directement au client. Vous n’avez pas à gérer cette logistique.
  • L’adhésion : elle consiste simplement à vendre un abonnement périodique pour des articles ou services. Par exemple, les boites mystères que les clients reçoivent chez eux sont envoyées en échange d’une adhésion payée mensuellement. L’avantage est que cela procure un revenu régulier.
  • Le marketplace : on le connaît car il est fortement développé sur le site Amazon. Sur celui-ci, différents commerces vendent leurs produits en échange d’une commission versée au site.

Pourquoi se doter d’une boutique e-commerce ?

Il y a de nombreux avantages à se doter d’une solution e-commerce :

  • Vous touchez un plus grand nombre de clients. En ayant une boutique e-commerce, vous pouvez attirer un client qui se trouve dans votre ville ou bien un client à l’autre bout du pays. Le public cible est très largement agrandi.
  • Il n’y a pas de contraintes horaires. Une boutique physique possède des horaires d’ouverture durant la journée. Une solution e-commerce est ouverte à tout moment sur Internet et les clients peuvent commander à tout moment.
  • Le commerce électronique réduit les coûts. Lorsque vous ouvrez un établissement, vous devez couvrir des frais que peuvent être l’électricité du magasin ou les salaires du personnel. Vendre sur Internet décharge de ces coûts.
  • Une réduction des coûts engendre forcément une augmentation de la marge. Même en baissant les prix, avec un grand nombre de clients, il est possible de faire de belles marges.

Il ne faut cependant pas oublier que le e-commerce possède certains défis à relever :

  • Une boutique électronique nécessite d’avoir une bonne visibilité pour réussir, chose qui n’est pas forcément acquise au lancement.
  • La vente sur Internet ne permet pas non plus aux clients de voir ni de toucher réellement le produit, une sensation toujours appréciée.
  • Il apparaît indispensable de disposer d’une connexion Internet pour fonctionner. Or, il faut veiller à ce que le site soit toujours visible en ligne. De plus, certains clients potentiels ne sont pas dotés d’une connexion, vous privant de leurs achats.
  • C’est notamment le cas d’une clientèle plus âgée, qui en plus, n’aura pas forcément confiance à mettre ses informations de paiement sur Internet.

 

En outre, il est à l’heure actuelle très simple de créer une boutique e-commerce à moindre coût grâce aux solutions e-commerces les plus populaires : Shopify, WooCommerce ou encore Dropizi pour obtenir une expertise française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *